Billetterie en ligne

CA et statuts

Les statuts de l’UCP2F

Article premier : constitution et dénomination

Il est constitué entre les soussignés et toute autre association adhérant aux présents statuts et à la charte des Clubs de la Presse figurant en préambule une Union d’Associations régie par la loi de 1901 et le décret du 16 août 1901 et intitulée Union des Clubs de la Presse de France et francophones (UCPF).

Article deux : cette union d’associations a pour objet

a) De regrouper les Clubs de la Presse de France et francophones

b) De collecter et de diffuser à tous les niveaux (national et international) toutes les informations ayant trait aux associations « Club de la Presse ».

c) De coordonner au même niveau les actions de tous genres répondant à l’objet des Clubs de la Presse qui est de constituer à la seule initiative des journalistes des lieux de rencontres indépendants.

d) De contribuer à la création de nouveaux Clubs de la Presse

e) De promouvoir l’image de marque des Clubs de la Presse et de la profession

f) D’entretenir des relations avec les organisations analogues à l’étranger

g) D’entretenir des relations et une concertation avec l’ensemble des organisations professionnelles de l’information et de la communication.

h) D’accueillir des clubs étrangers, non francophones répondant aux critères de l’Union au titre de « membres associés » avec voix consultative.

i) D’intervenir en tant qu’autorité morale dans les domaines touchant à la profession en général et aux atteintes à la liberté de la presse sous toutes ses formes.

Cependant l’UCPF n’entend pas se substituer aux syndicats professionnels et se refuse à toute ingérence dans la vie des clubs ou des rédactions.

Article trois : siège

Le siège de l’Union est fixé par l’assemblée générale au siège du Club de la Presse de Val de Loire, 66 boulevard Béranger- 37000 Tours

Article quatre : durée

La durée de l’Union est illimitée.

Article cinq : composition / adhésion

Les adhésions résultent d’une demande écrite par une délibération de l’Assemblée générale de l’association candidate ou d’une délibération de son conseil d’administration qui tiendra engagement :

a) D’adhérer aux présents statuts

b) De régler annuellement la cotisation à l’Union fixée par l’assemblée générale de celle-ci

c) D’élire comme président un journaliste en exercice ou retraité depuis moins de cinq ans.

Cette demande est soumise au conseil d’administration de l’UCPF qui sera souverain pour l’agréer ou la rejeter par écrit.

Cependant un club dont l’adhésion aura été refusée pourra faire appel de cette décision auprès de l’assemblée générale. Toutefois cet appel ne sera pas suspensif de la décision du Conseil d’administration. L’Union est composée exclusivement des Clubs de la Presse répondant à ces conditions, à l’exclusion de toute autre personne physique ou morale.

Article six : perte de la qualité de membre

La qualité de membre de l’Union se perd :

a) Par la démission de l’association constatée par une lettre adressée au président de l’Union et appuyée par une délibération de l’assemblée générale ou du conseil d’administration de l’association démissionnaire.

b) Par la radiation de l’association adhérente prononcée par l’assemblée générale de l’Union pour défaut de paiement trois mois après la mise en demeure, par lettre recommandée restée sans effet ou pour motif grave, après avoir entendu les explications du président.

Article sept : responsabilité

Les associations membres de l’Union ne sont en aucun cas personnellement responsables des engagements pris par l’Union, seul le patrimoine de cette dernière en répond.

Article huit : ressources

Les ressources de l’Union sont constituées :

a) des cotisations réglées par les clubs adhérents dont le montant est fixé annuellement en assemblée générale.

b) des sommes perçues en contrepartie de prestations fournies.

c) de toutes autres ressources autorisées par les textes législatifs ou réglementaires.

Article neuf : Composition du conseil d’administration et du Bureau

– L’union est administrée par un conseil d’administration composé d’un délégué titulaire journaliste et d’un suppléant journaliste de chacun des clubs à jour de cotisation. Chaque délégué est choisi de préférence au nombre des administrateurs journalistes de son club. Il est officiellement désigné par son conseil d’administration.

– Le Bureau de l’UCPF est composé :

– d’un président qui est un journaliste en activité ou, retraité depuis moins de cinq ans,

– de trois vice-présidents,

– d’un secrétaire général et de son adjoint,

– d’un trésorier et son adjoint

– d’un secrétaire général spécialement chargé de l’organisation du congrès suivant et pris parmi les délégués du club organisateur.

Article dix : Election du Président et du Bureau de l’UCPF

Le Bureau de l’UCPF est élu pour un mandat de deux ans, mandat renouvelable.

  • Mode d’élection du président. « Les représentants mandatés par les clubs élisent le président à bulletin secret pour une durée de 2 ans renouvelables ».
  • Mode d’élection du bureau : « Les représentants mandatés par les clubs élisent les membres du bureau à bulletin secret pour une durée de 2 ans renouvelables ».

Article onze : assemblée générale ordinaire

L’assemblée générale de l’Union se compose de l’ensemble des membres adhérents de chacun des conseils d’administration des associations « Club de la Presse » adhérentes.

Dans les délibérations des assemblées générales chaque délégation aura une voix par tranche de 50 journalistes professionnels adhérents à son association dans la limite de 3 mandats.

L’assemblée se réunira une fois par an.

Elle discute des bilans de l’année écoulée présentés par le CA et les sanctionne par un vote.

Elle définit les orientations générales de l’UCPF et se prononce sur les adhésions ou les radiations prononcées par le conseil d’administration.

Elle élit son président qui est obligatoirement un journaliste professionnel en activité ou retraité depuis moins de cinq ans.

Dans le cas où le quorum ne serait pas atteint, l’Assemblée Générale se déroule valablement.

Article douze : assemblée générale extraordinaire

L’assemblée peut être réunie en session extraordinaire sur la demande du tiers des associations adhérentes ou sur convocation du Bureau ou du Conseil d’administration.

Article treize : modification des statuts

Toute proposition de modification des présents statuts devra être soumise à l’assemblée générale qui statuera en la forme extraordinaire.

Comme pour l’assemblée générale ordinaire, les travaux de l’assemblée générale extraordinaire peuvent se tenir même en cas d’absence de quorum.

Article Treize : dissolution

En cas de dissolution, l’Union devra répartir son patrimoine entre les clubs adhérents.