A la Une Actualité de l'union

Les Assises internationales du journalisme 2023 pour « retrouver le goût de l’info ! »

Les prochaines Assises internationale du journalisme auront lieu du 27 mars au 1er avril sur le thème « Retrouvez le goût de l’info ». L’Ucp2f participera pour sa part à l’organisation d’un atelier intitulé « Information : les défricheurs de solutions en régions » 

Des journalistes traitent, sous des formes médiatiques variées ( papier, radio, web, documentaires, livres, etc.), des sujets d’information régionale bien au delà du suivi de l’actualité. Leurs initiatives permettent-elles à des personnes « décrocheuses de l’information » de retrouver le goût de connaître ce qui se passe autour d’elles ? Permettent-elles aussi aux journalistes de mieux comprendre l’attente de leurs publics ? Et comment s’y prendre ? Autant de questions parmi d’autres qui seront soumises aux échanges et à la réflexion lors de l’atelier organisé avec l’Ucp2f.
A partir d’exemples concrets on s’intéressera à cerner le lien et l’attrait que ces démarches peuvent avoir auprès de leurs publics et si ceux-ci peuvent être d’une façon ou d’une autre impliqués dans des objectifs éditoriaux.
Une partie sera consacrée aux questions de gestion sociale et économique liées à ces initiatives avec une réflexion sur l’intérêt que pourraient représenter des actions inter-médias mutualisées en certains domaines (juridiques, technologiques, éditions, etc.) pour la mise en œuvre de ces initiatives, notamment pour en atténuer l’impact sur la participation financière pour accéder à ces informations.
Des précisions seront prochainement apportées sur le programme des Assises 2023. mais on peut d’ores et déjà avoir des informations sur la liste des livres qui seront en piste

Voici la liste des ouvrages sélectionnés pour le prix du livre :

Raphaëlle Bacqué, Vanessa Schneider
 – Successions, L’argent, le sang et les larmes (Albin Michel)
Sonia Devillers- Les Exportés (Flammarion)
Hélène Devynck– Impunités (Seuil)
Marc Endeweld– Guerre cachées.Les dessous du conflit russo-ukrainien (Le Seuil)
Alice Géraud– Sambre – Radioscopie d’un fait-divers (Jean-Claude Lattès)
Vincent Jarousseau– Les Femmes du lien (Les Arènes)
Mathieu Palain– Nos pères, nos frères, nos amis, dans la tête des hommes violents (Les Arènes
Bruno Patino – S’informer à quoi bon? (La Martinière)
Bruno Meyerfeld – Cauchemar brésilien (Grasset)
Pascale Robert Diard – La petit menteuse (Iconoclaste)

Pour le prix recherche :

Arthur Asseraf – Le Désinformateur (Fayard)
Hélène Breda – Les féminismes à l’ère d’internet (éditions INA)
Marlène Coulomb-Gully – Sexisme sur la voix publique (éditions de l’Aube) 
Béatrice Damian-Gaillard, Sandy Montanola et Eugénie Saitta – Couvrir le sport à la télévision (édition INA) 
Nicolas Hubé – La politique des chemins courts. Un siècle de relations entre journalistes et communicants gouvernementaux en Allemagne (1918-2018) (éditions du Croquant)
Florence Le Cam et Fábio H. Pereira – Un journalisme en ligne mondialisé. Socio-histoire comparative (Presses universitaires de Rennes) 
Arnaud Mercier et Jean-Marie Charon – Les Gilets jaunes : un défi journalistique (Librairie LGDJ)  
Dominique Pinsolle – À bas la presse bourgeoise ! Deux siècles de critique anticapitaliste des médias (éditions Agone) 
Rémy Rieffel – L’emprise médiatique sur le débat d’idées. Trente années de vie intellectuelles 1989-2019 (PUF)
Julie Sedel, Sociologie des dirigeants de presse (La Découverte)