A la Une Actualité de l'union

Un journaliste au tribunal pour avoir fait son travail

Un journaliste convoqué au tribunal d’Annecy le 23 mars 2021 pour avoir fait son travail ! C’est ce qui est arrivé à Gérard Fumex pour avoir suivi la manifestation de militants écologistes demandant une consultation citoyenne afin de décider de l’avenir de l’aérodrome d’Annecy en Haute Savoie.

L’Ucp2f ne peut tolérer une telle injonction et s’associe à l’appel lancé par les organisations syndicales comme cela est exprimé dans le communiqué suivant :

« Le 12 septembre 2020, notre collègue journaliste Gérard Fumex, créateur du site Librinfo74, était informé par des militants écologistes d’une action de protestation menée par ces derniers sur l’aérodrome d’Annecy.

Gérard Fumex suivait alors le collectif qui franchissait illégalement le grillage qui donne accès au tarmac. Vidéos et interview étaient au programme du journaliste. Prévenus, les gendarmes ont évacué tout le monde et dressé des procès-verbaux.

Le journaliste a eu la surprise d’être convoqué devant le tribunal pour le 23 mars. Motif : occupation illégale de l’aérodrome. Il risque une forte amende. Le journaliste avait pourtant présenté sa carte de presse aux forces de l’ordre en leur expliquant qu’il ne faisait que son métier.

Le SNJ, le SNJ-CGT, la Cfdt-Journalistes et le SGJ-FO s’étonnent d’une telle convocation, sur le même motif que les militants écologistes, et considèrent qu’il peut s’agir là d’une entrave à l’exercice d’informer. Les journalistes ne sauraient être traités selon les mêmes critères que les manifestants. Quand ils couvrent une manifestation, ils sont là pour informer nos concitoyens.

Nous, organisations syndicales représentatives des journalistes, espérons que la justice saura faire la différence, dans le respect de l’état de droit et de la liberté d’informer et d’être informé. »

L’Ucp2f et les organisations syndicales appellent à se joindre au rassemblement de soutien de mardi 23 mars à 9h devant le Palais de justice d’Annecy, organisé par la Coordination Stop Loi Sécurité Globale74.

A noter qu’un autre journaliste, Mathieu Hutin, réalisait aussi sur place un reportage pour la Radio H20 et qu’il n’a pas été convoqué au tribunal en même temps que Gérard Fumex.